Partager, c'est faire preuve de bienveillance !

Moi chat, quand je découvre des humains qui ont cette philosophie, je me dis que les bipèdes ne sont peut-être pas tous aussi bêtes.
Un autre philosophe du XXe siècle, Piero Martinetti, chercha une réponse au charme mystérieux et au comportement des chats à travers leur expression. Pour Martinetti, le regard, en tant que clé possible de communication entre les animaux non humains et les humains, assume chez le chat une éloquence envoûtante capable de dire beaucoup de choses. De ces considérations, et de son amour pour ces animaux, Martinetti fait ressortir, d’une manière plus philosophique, le reflet du mystère de l’incommunicabilité qui unit tous les êtres vivants, convaincu que chaque être et chaque espèce a son âme et son monde intérieur comme égale dignité face aux hommes.