Partager, c'est faire preuve de bienveillance !

Chats magiques de l’un des lieux les plus mystérieux de Rome : la Porta Alchemica, également connue sous le nom de Porte magique, dans les jardins de la Piazza Vittorio.

La plainte de l’Enpa, l’Agence national italien pour la protection des animaux. L’urgence coronavirus avec ses règles de confinement, ont conduit à faire sanctionner par des amendes certains bénévoles qui viennent soigner, soutenir et nourrir un groupe de chats. C’est ici que vivent les chats de la colonie du quartier Esquilino qui risquent maintenant à cause de l’urgence du coronavirus de mourir de faim. C’est le cri d’alarme lancé par la section romaine de l’Enpa, l’Agence nationale de protection des animaux, qui a pris en charge la demande d’aide des volontaires qui suivaient la colonie.

Ils ont été arrêtés par la police, condamnés à une amende et menacés de poursuites pénales. Le démenti de la déléguée du maire de Rome Mme Raggi : “Ce n’est pas vrai, la Ville permet les soins, mais dans les règles”.

Photo : SailkoOpera propria, CC BY 2.5, Collegamento